L'évolution des NFT utilitaires

updated on 15 April 2022

Article par @leo5imon

Les informations contenues dans cet article ne constituent pas un conseil en investissement, un conseil financier ou tout autre type de conseil et vous ne devez pas considérer le contenu de ce site comme tel. Faites vos propres recherches et n'oubliez pas que ces informations sont fournies à des fins éducatives uniquement.

Le système par abonnement est devenu le modèle par défaut sur Internet : payer chaque mois une certaine somme, pour accéder à un service.

Abonnement Netflix
Abonnement Netflix

Les NFT ont changés la donne, en proposant un modèle différent sur plusieurs aspects :

  • Un prix dynamique, permettant de jauger la demande de votre produit / service en fonction du marché.
  • Des frais sur le marché secondaire, donnant accès à un revenu à chaque revente de vos NFT.
  • Un marché ouvert, permettant aux acheteurs à la fois de parier sur vous – et de pouvoir quitter le navire à n’importe quel moment, en gagnant de l’argent.

→ Imaginez avoir investi sur un abonnement Netflix au lancement de leur offre !

Néanmoins, étant à ses débuts, le marché des NFT dits « utilitaires » comporte certains défauts. L’un d’entre eux, c’est la possibilité que le créateur des NFT arrête de proposer le service – et que le NFT ne vaille plus rien.

L’autre, c’est que le service est tellement intéressant que les acheteurs ne souhaitent plus le revendre, empêchant le créateur d’obtenir des revenus.

Ayant moi-même lancé deux collections de ce type avec plusieurs milliers de $ de volumes, j’ai réfléchi aux implications et à une expérimentation qui pourrait améliorer ce système.

L’idée est d’utiliser les mécaniques introduites par OlympusDAO dans un système de NFT utilitaire.

Schéma de fonctionnement d'OlympusDAO
Schéma de fonctionnement d'OlympusDAO

Le lancement serait à un prix peu élevé : 0.01 ETH, 1 MATIC, etc. L’argent obtenu via ce lancement irait directement dans un smart-contrat, permettant de supporter le prix du NFT.

Derrière, le marché irait fixer le prix du NFT comme il le fait à chaque fois : si + de monde souhaite avoir accès aux services du créateur, le prix augmente. Chaque vente inclut automatiquement des frais, généralement 10%. Une partie de ces frais iraient dans le smart-contrat dit de « backing » et le reste permettrait de rémunérer le créateur.

Si l’un des acheteurs veut récupérer sa mise initiale ainsi que ses frais accrus, il pourrait à n’importe quel moment « détruire » son NFT et récupérer la mise. Le NFT est « backé » et permet à son acheteur de recevoir de manière programmatique des revenus, en fonction de la réussite du projet.

Le concept peut également permettre aux possesseurs de ces NFT de voter sur les règles financières : augmentation des pourcentages sur chaque vente ? Utiliser la trésorerie pour faire du yield farming, etc.

La DAO formée autour de ce NFT pourrait également choisir d’émettre de nouveaux NFT au prix du floor (ou moins cher, un peu comme un système de bonds) - permettant de lever des fonds et évitant une dilution.

Cette idée m’apparaît comme une évidence pour enfin combiner les possibilités des NFT avec celles de la finance décentralisée. Si quelqu’un souhaite développer l’idée, n’hésitez pas à le faire et à m’envoyer vos résultats !

Read more

French 🇫🇷